logo SOV

Nova Twins

Who Are The Girls?

Nova Twins - Who Are The Girls?
Chronique Album
Date de sortie : 28.02.2020
Label : Blood Records
4
Rédigé par Franck Narquin, le 21 février 2020
Bookmark and Share
Repérées en première partie de Skunk Anansie et Prophets Of Rage, c'est toutes basses dehors, guitares stridentes et voix saturées que Nova Twins débarquent dans le paysage musical avec leur premier album Who Are The Girls?.

Le groupe a rapidement été étiqueté « urban punk », label un peu facile mais qui résume finalement assez bien le son du duo. Car ces deux jeunes anglaises nous ont concocté l'orgie sonore et sonique de l'année, faisant cohabiter sur leurs dix brulots, Rage Against The Machine et Rihanna, Nine Inch Nails et Missy Elliot (liste d'influences pas du tout exhaustive).
On pourrait craindre l'overdose de références et de genres, mais ce joyeux bordel a été mis en son par le légendaire producteur Jim Abbiss (Arctic Monkeys, Kasabian, Adele) qui réussit l'exploit de rendre ce grand melting pot assez fluide et cohérent.

Avec les Nova Twins, pas le temps de niaiser, ça tape fort tout de suite. L'album s'ouvre sur le tube Vortex et sa recette ultra efficace de punk rock sur-vitaminé et son flow scandé à la Ho99o9. Viennent ensuite Play Fair au son lourd et aux accents funky, puis un Taxi mi-indus mi-dinette et surtout Devil's Face qui devrait faire vibrer toutes les fosses des festivals d'été.

Car plus encore que sur disque, c'est sur scène que Nova Twins révèlent tout leur potentiel. Les plus chanceux les ont découvertes en festival, au Hellfest ou à l'AfroPunk en passant par les Transmusicales, et leur concert à Paris en mars au Nouveau Casino est déjà bien calé sur nos plannings. On risque d'y voir voler pas mal de paires de Doc Martens et d'Air Jordan dans des pogos endiablés.
Le rythme infernal de l'album ne baisse pas d'un itota, chaque morceau semblant chercher l'efficacité maximale et il faut attendre l'avant dernier morceau pour pouvoir reprendre son souffle avec le beau Undertaker.

Si à la première écoute, le tout semble un peu bourrin et parfois mal dégrossi, on devient vite accro à ces morceaux catchy, plus efficaces qu'un pack de Red Bull pour vous filer la patate pour la journée. Certes on trouvera toujours de vieux grincheux pour asséner que les Nova Twins ne font rien de plus que de servir un rock fusion déjà vu dans les 90's, mais d'une part il est toujours déconseillé d'écouter les vieux grincheux et d'autres parts le public de Nova Twins n'était pas encore né à l'époque des Bad Brains, Body Count, Fishbone et consorts.

Riot grrrls 2020 oblige, on est ici loin du coté slacker des 90's. Ces jeunes filles, de deux ans les cadettes de Kylian Mbappe, s'avèrent être de véritables control freaks et réalisent-elles même leurs clips et gèrent leur plan de com et leurs partenariats avec soin, en prenant garde de conserver leur cool attitude en toute circonstance.

Gros son, grosse attitude et gros plaisir, ne boudez pas le vôtre et venez découvrir « Qui sont les Filles » de 2020. Un indice, elles sont bien énervées et viennent (encore) de l'est londonien.
tracklisting
    01. Vortex
  • 02. Play Fair
  • 03. Taxi
  • 04. Devil's Face
  • 05. Not My Day
  • 06. Bullet
  • 07. Lose Your Head
  • 08. Undertaker
  • 09. Ivory Tower
  • 10. Athena
titres conseillés
    Vortex - Taxi - Devil's face
notes des lecteurs