logo SOV

Travis

10 Songs

Travis - 10 Songs
Chronique Album
Date de sortie : 09.10.2020
Label : BMG Rights Management
45
Rédigé par Emmanuel Stranadica, le 4 octobre 2020
Bookmark and Share
This is no rehearsal, this is the take : c'est par cette phrase que débute le neuvième album studio de Travis, intitulé très sobrement 10 Songs. Pourtant, le disque semble bien à prendre plus au sérieux que ce que titre ne pourrait laisser entendre. Quatre ans se sont écoulés depuis le mitigé Everything At Once, et si le quatuor a donc pris son temps avant de donner naissance à son digne successeur (la COVID-19 a possiblement légèrement décalé la date de sortie initiale de l'album), on sent que la tâche n'a pas été prise à la légère.

En effet, dès l'ouverture Waving At The Window, on plonge dans une pop song de très haute tenue. On retrouve d'emblée la qualité d'écriture de Travis avec ce piano mélodieux et enivrant, le tout couvert par la basse de Dougie Payne et la batterie de Neil Primrose. La guitare est par contre plus en retrait, comme sur plusieurs compositions du disque. Fran Healy pose sa voix tout en douceur sur l'harmonieuse mélodie de la chanson. Et même si ce n'est pas un tube (d'ailleurs, il n'y en aucun dans les dix compositions), on se sent bien.
Survient ensuite, le moment le moins intéressant de la quarantaine de minutes de 10 Songs. En duo avec Susanna Hoffs, Fran Healy se lance dans cette intro vocale assez incompréhensible, composée de La la la la la la la listen to me.... Romantique mais un peu mièvre, la chanson trouve tout de même grâce à nos oreilles à travers ce formidable couplet entonné par l'Américaine : You are the record in the record shop nobody wants to buy / You are the metaphor, the metaphor, the meta for the other guy. Mais surtout et fort heureusement, les huit autres compositions suivantes vont toutes faire mouche.

A commencer par LE morceau rock du disque. Valentine, possible resucée de leur premier single All I Want Do Is Rock paru en 1996, crache sa rage à coup de guitares électriques pour notre plus grand plaisir. Le groupe va alors prendre définitivement la tangente en utilisant principalement guitares acoustiques et piano sur les compositions restantes. A Million Hearts est assurément un des moments les plus magiques du disque. Encore une fois le piano nous entraine dans une grande mélancolie sur laquelle la merveilleuse voix de Fran Healy vient se poser. A noter pour la seconde fois dans ce disque, l'écossais nous annonce que ce n'est pas une répétition : I'm not doing a rehearsal when I made the first mistake. C'est aussi pour cela qu'il faut vraiment prendre 10 Songs au sérieux, et non pas juste se dire que Travis ont publié dix morceaux comme ça, point. C'est un véritable nouvel album.

On pourrait d'ailleurs signaler un autre moment de la carrière de Travis qui pourrait être raccroché à ce disque. En l'occurrence l'intro de A Ghost qui peut rappeler celle de Side, figurant sur The Invisible Band.
On se laissera aussi entrainer par la formidable douceur de All Fall Down et par l'épitaphe intime de No Love Lost, qui n'a toutefois rien à voir avec le titre de Joy Division.

Travis reviennent donc avec un grand disque, peut-être celui que nous n'attendions plus depuis une dizaine d'années. Contre toute attente, le quatuor de Glasgow nous enchante avec ces fameuses 10 Songs, même si on aurait aimé avoir quelques moments supplémentaires. A ce propos, l'édition limitée de l'album contient un second chapitre proposant l'intégralité des démos des chansons du premier disque, histoire de prolonger un peu le plaisir. Il est vrai qu'en ces temps incertains, on ne fera pas la fine bouche devant un peu de bonheur supplémentaire.
tracklisting
    01. Waving At The Window
  • 02. The Only Thing
  • 03. Valentine
  • 04. Butterflies
  • 05. A Million Hearts
  • 06. A Ghost
  • 07. All Fall Down
  • 08. Kissing In The Wind
  • 09. Nina's Song
  • 10. No Love Lost
titres conseillés
    Waving At The Window - Valentine - A Million Hearts
notes des lecteurs
Du même artiste