logo SOV

Hot Chip

Paris, Maroquinerie - 29 septembre 2006

Live-report par Fab

Bookmark and Share
Echec commercial mais succès critique, l'album The Warning de Hot Chip sait faire parler de lui. En bien ou en mal, c'est selon, mais toujours est-il que leur récente nomination pour le Mercury Music Prize 2006 est la preuve indéniable d'un talent certain. Seule hypothèse plausible, que leur inconstance sur disque soit compensée par des prestations live de haute volée. Une solution rapidement confirmée hier soir pour le premier concert parisien du groupe, complet qui plus est, à la Maroquinerie.

Si l'aspect visuel du show est mis en valeur à travers un écran placé en fond de scène, bien que celui-ci soit souvent sous-exploité, le look des membres du groupe laisse à désirer. Seul l'exubérant Alexis Taylor, déguisé en arlequin du pauvre et affublé de superbes lunettes vert fluo, attire les regards des curieux. L'organisation de la scène ne laisse aucun doute sur les intentions des cinq trublions car, avec pas moins de cinq claviers installés, l'ambiance ne peut être qu'électronique, au détriment du rock que certains pouvaient espérer.
L'impression laissée par les premiers titres joués, Keep Fallin' et Shake A Fist est excellente. Le groupe allonge ses compositions et les agrémente de quelques nouveaux effets ou d'instruments divers tels des percussions ou des maracas, avec pour unique de but de faire danser le public. Ce que l'excellent Boy From School, visiblement très apprécié, confirme quelques minutes plus tard. Les compositions les plus faibles de leurs deux albums semblent malgré tout décevantes en dépit des efforts du groupe. Les quelques inédits proposés sont quand à eux porteurs d'espoir. Hold On!, bouclé par un long jam de percussions, obtient l'approbation d'un public de plus en plus chaud, tandis que Graceland déclenche à son tour quelques danses.
Après une heure de show, l'ambiance aux quatre coins de la salle est comparable à celle d'une rave party. Le groupe a réussi le pari d'entraîner l'ensemble du public dans sa folle farandole, et ce sans avoir dévoilé ses deux principaux atouts : Colours et Over And Over. Si le premier aura finalement été honteusement délaissé, c'est sur puissant et entêtant Over And Over que les anglais décident d'achever leur prestation devant un public conquis.

Coming On Strong et The Warning ne font à l'évidence pas honneur au talent scénique d'un groupe parfaitement en phase avec son public. Un point noir bien peu important au final hier soir.
setlist
    Keep Fallin'
    Shake A Fist
    Boy From School
    Just Like We Breakdown
    Hold On!
    Careful
    Beach Party
    Graceland
    No Fit State
    ------
    Out At The Pictures
    The Warning
    Over And Over
photos du concert
    Du même artiste