logo SOV

Oceansize

Paris, Trabendo - 22 avril 2008

Live-report par Fab

Bookmark and Share
Après avoir conquis la Maroquinerie il y a quelques mois puis assuré avec plus ou moins de réussite la première partie d'Apocalyptica à l'Olympia, c'est dans un Trabendo à moitié plein seulement que les cinq mancuniens d'Oceansize effectuaient leur retour à Paris à cette semaine dans le cadre de leur tournée européenne. Une nouvelle chance de découvrir sur scène l'album Frames, mais également d'apprécier de nouveau une poignée de compositions mises de côté ces derniers temps...

Après avoir souffert durant les jours précédents le concert de problèmes vocaux plus ou moins handicapants, c'est un Mike Vennart en bonne forme que le public parisien découvre sur un Unfamiliar efficace. Plus sage et observatrice que bruyante et intenable tout au long de la soirée, la fosse réserve malgré tout un accueil chaleureux à la formation avant que cette bonne dynamique ne soit brisée par un problème de batterie stoppant la prestation durant quelques minutes. Le groupe improvise alors un court jam pour faire patienter son public tout en y adjoignant quelques notes d'humour. En guise d'excuses, le retour très attendu de l'impeccable One Day All This Could Be Yours auquel se substitue dans la foulée un One Out Of nOne brutal et violent conclu par les hurlements d'un Mike Vennart revigoré.

Profondément remaniée en comparaison avec le dernier concert parisien du groupe, la setlist du soir fait la part belle au dernier album en date des anglais tout en laissant la porte ouverte à une sélection de compositions très appréciées de tous. Très convaincant aux claviers durant les calmes et planants Only Twin et Savant, ponctué par l'utilisation nécessaire de samples d'instruments à cordes, Gambler peut par la suite reprendre son poste de guitariste pour Homage To A Shame et The Charm Offensive, mais aussi et surtout pour un enchaînement final jubilatoire et captivant. Toutes guitares devant, le formidable Amputee justifie aisément sa présence durant une courte dizaine de minutes avant les notes de piano de l'ouverture de Trail Of Fire ne raisonnent dans une salle conquise et que le grandiloquent Ornament/The Last Wrongs, comme la tradition le veut, ne clôture la soirée... provisoirement seulement !
Réclamé avec conviction par le public, le groupe revient pour un ultime titre, Women Who Love Men Who Love Drugs, alors que quelques minutes plus tôt un anonyme réclamant quelques le single Heaven Alive recevant en réponse, non sans humour, une volée de noms d'oiseaux.

C'est sur cette bonne note, avec le sentiment justifié d'avoir offert une prestation de qualité à son public fidèle, que le groupe peut quitter son poste alors que les lumières se rallument. Après la Boule Noire, le Nouveau Casino puis la Maroquinerie et enfin le Trabendo, quelle sera la prochaine terre d'accueil d'Oceansize ? La réponse ne sera probablement connue qu'après la sortie d'un nouvel album...
setlist
    01. Unfamiliar
    02. One Day All This Could Be Yours
    03. One Out Of nOne
    04. Only Twin
    05. Savant
    06. Homage To A Shame
    07. The Charm Offensive
    08. Amputee
    09. Trail Of Fire
    10. Ornament/The Last Wrongs
    ----------------
    11. Women Who Love Men Who Love Drugs
photos du concert
    Du même artiste