logo SOV

The Big Pink

Stay Gold

The Big Pink - Stay Gold
Chronique Single/EP
Date de sortie : 07.11.2011
Label :4AD
3
Rédigé par Maxime Delcourt, le 31 octobre 2011
Bookmark and Share
Deux ans après l'ambitieux A Brief History Of Love, The Big Pink revient sur terre avec Stay Gold, une légère bande annonce à Future This), leur futur album.

Aux dires de 4AD, ce titre à l'inspiration d'ordre cosmique trouverait son origine dans une interview que Stanley Kubrick avait accordée au magazine Playboy en 1968 ainsi qu'à, on est jamais trop cultivé, « Nothing Gold Can Stay », un poème de l'américain Robert Frost. Devons-nous pour autant nous attendre à des arrangements intellectualisés ?
On le sait, A Brief History Of Love, le premier album du duo, était, certes, révélateur d'un son reconnaissable parmi mille, mais loin d'être parfait par sa monotonie hasardée. De cette complaisance, Robbie Furze et Milo Cordell ont décidé de s'affranchir aujourd'hui. Seulement, pour briser les règles, faut-il déjà les connaître. Ici, Stay Gold, malgré un psychédélisme électronique planant, manque clairement de corps et de parti pris. Évidemment, il faut un vrai cran pour opter pour la nuance plutôt que le vacarme, néanmoins, celle-ci n'attire guère lorsqu'elle est réduite à un soupçon de grandeur.

Ceux qui ont écouté et réécouté encore et encore les premiers singles du groupe, parfois jusqu'à l'extase, seront donc légèrement déçus. Tout en indécision et en points de suspensions, la ligne mélodique est un copier/coller de celles du premier album, même si, pour le coup, on ne trouvera aucune référence au shoegaze sur Stay Gold. Quant aux déferlantes d'adrénaline, il faut attendre le remix du talentueux mais inégal AraabMUZIK pour être comblé. En injectant ici une bonne dose de grandiloquence, le producteur de hip-hop permet de relancer l'obsession que l'on avait pour le groupe.

A présent, on ne peut qu'espérer que Future This parviendra à être brin plus audacieux que son premier extrait. La confirmation, tout comme l'album, est prévue pour janvier 2012.
notes des lecteurs
Du même artiste