logo SOV

Gang Of Four

Anti Hero EP

Gang Of Four - Anti Hero EP
Chronique Single/EP
Date de sortie : 17.07.2020
Label :Gill Music
3
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 13 juillet 2020
Bookmark and Share
Nous sommes ici en présence de l'EP Anti Hero de Gang Of Four, dernier leg musical d'Andy Gill, guitariste mythique du groupe protéiforme de Leeds qui nous a quittés en février dernier.

Nombreux ont été les hommages du monde musical et de la presse à Andy Gill à coup de tweets et posts revendiquant ses influences. Le groupe a, lors de ses débuts à la fin des années 70, proposé un punk moins primaire, bien plus ouvert aux sonorités synthétiques qui commençaient à abonder, arborant ainsi un côté un peu plus recherché mais toujours engagé très à gauche. Bizarrement, le succès n'a jamais réellement été au rendez-vous malgré l'extrême qualité de cette première partie de carrière.

Après plusieurs séparations et reformations ces vingt dernières années, la dernière mouture se voyait composée d'Andy Gill comme seul membre d'origine. Le dernier album Happy Now sorti en avril 2019 n'avait pas convaincu, se diluant franchement dans des sonorités electro-rock peu cohérentes.
C'est donc avec beaucoup de tristesse et un sentiment d'inachevé que nous avons appris le décès d'Andy Gill le 1er février 2020, pionnier des Gang Of Four flamboyants, punks et audacieux.

Anti-hero est constitué de quatre titres dont deux nouveautés et deux versions alternatives. Forever Starts Now est le dernier morceau composé par Andy qui travaillait encore à son mixage de son lit d'hôpital. Ce dernier reste dans la mouvance du son Gang Of Four version années 2010 tout en y retrouvant un groove plus profond et des guitares plus incisives.
Days Turn Into Nights est une chanson de John Sterry, chanteur actuel du groupe, écrite dans les semaines après le décès d'Andy. Bien que les paroles soient émouvantes, ce qui a convaincu la veuve d'Andy de le faire figurer sur l'EP, cette electro pop-rock est mièvre et le tout ne rend pas hommage aux talents de guitariste de Gill. Mais cela reste un geste très touchant.


Les deux titres revisités sont à l'opposé chronologiquement l'un de l'autre. Étrange choix que d'avoir travaillé à nouveau Change The Locks, morceau un peu passe partout du dernier album. Ici, quelques distances sont prises avec la sonorité initiale et redonne un peu de furie rock au tout.
Enfin, Glass, issu du premier album Entertainment! de 1979, se voit également dépoussiéré et muni de guitares plus modernes, sans pour autant perdre son côté punk jubilatoire. Ainsi tourné, le titre pourrait figurer dans le répertoire de groupes issus de la scène post punk actuelle. L'intemporalité de la colère et de la fougue des jeunes est décidément source de bonheur musical.

La raison majeure d'acheter ce disque est que la totalité des recettes sera versée à l'association Guy's and St Thomas NHS Foundation Trust pour venir en aide aux services publics hospitaliers anglais en pleine souffrance qui ont accueilli et accompagné Andy Gill jusqu'à la fin. Sans oublier également l'artwork par Shepard Fairey, designer du poster Yes We Can avec Barack Obama devenu un incontournable de notre pop culture.
tracklisting
    01. Forever Starts Now
  • 02. Days Turn To Nights
  • 03. Change The Locks
  • 04. Glass
titres conseillés
    Forever Starts Now, Glass
notes des lecteurs
Du même artiste