logo SOV

Echo & The Bunnymen

The Stars, The Oceans & The Moon

Echo & The Bunnymen - The Stars, The Oceans & The Moon
Chronique Album
Date de sortie : 05.10.2018
Label : BMG Rights Management
35
Rédigé par Simon Cordat, le 17 octobre 2018
Bookmark and Share
Difficile de manquer une sortie de disque aussi attendue. 2018, c'est la quarantième année d'existence d'Echo & The Bunnymen, et la fin de l'épisode Meteorites. La question soulevée est simple : Liverpool rend-elle invincible au temps ? La formation a connu des hauts et des bas, mais revient toujours sur le devant de la scène à un moment ou à un autre. Pour ce nouveau LP, Echo & The Bunnymen ont choisi le travail de réécriture afin de transformer les hits du passé en une belle collection de reprises. Autant prévenir, la vibe années 80 réverbérée, elle, est authentique.

Bring On The Dancing Horses commence par faire chauffer un stère de bois mouillé : non pas par manque de dynamique, mais par une mélodie un peu facile. Par opposition, ce nouvel album s'avère plus surprenant au fur et à mesure de l'avancée de son écoute. Une poignée de chansons nous le fait dire : quelle joie de retrouver Echo & The Bunnymen jouer avec fièvre et intensité leurs anciens morceaux.

Rescue, Lips Like Sugar ou Stars Are Stars sont autant de pistes où les guitares sous chorus transportent l'auditeur à l'époque formidable et inoubliable de la new wave. Un plus pour les symphoniques The Cutter et Ocean Rain, magnifiques et renversantes. D'ailleurs, la case alternative permet au groupe de changer de manteau régulièrement. Les ballades sont présentes, mais pas toujours à la bonne place : Rust coupe la dynamique, tandis que Nothing Lasts Forever donne une forte impression de « déjà vu » (forcément direz-vous).
Une heure suffit largement à diverger. The Killing Moon achève la boucle : l'au revoir en sol majeur est tout simplement pinçant.

The Stars, The Oceans & The Moon bénéficie d'une écriture expérimentée (comme la mention "transformed" le mentionne). Cette nouvelle partie de reprises est remarquable, de par la précision de sa production et de ses arrangements, que l'on devine dès la pochette. Une bonne occasion de redécouvrir les cieux étoilés de la musique anglaise.
tracklisting
    01. Bring On The Dancing Horses
  • 02. The Somnambulist
  • 03. Nothing Lasts Forever
  • 04. Lips Like Sugar
  • 05. Rescue
  • 06. Rust
  • 07. Angels & Devils
  • 08. Bedbugs & Ballyhoo
  • 09. Zimbo
  • 10. Stars Are Stars
  • 11. Seven Seas
  • 12. Ocean Rain
  • 13. The Cutter
  • 14. How Far?
  • 15. The Killing Moon
titres conseillés
    Lips Like Sugar, Rescue, Zimbo, Ocean Rain
notes des lecteurs
Du même artiste