logo SOV

Sleaford Mods

All That Glue

Sleaford Mods - All That Glue
Chronique Album
Date de sortie : 15.05.2020
Label : Rough Trade Records
35
Rédigé par Simone Minet, le 17 mai 2020
Bookmark and Share
La plupart des artistes publient des compilations avec le « Best Of » de leur création musicale pour célébrer leurs plus grands succès. Mais les Sleaford Mods font rarement comme tout le monde. La contestation est dans leur ADN et l'anticonformisme est omniprésent chez le duo anglais. Ce n'est donc pas une surprise si leur nouvelle compilation All That Glue, parue en mai 2020, ne se contente pas de leurs meilleurs hits, mais inclut également des faces B, des raretés et un certain nombre de titres inédits.

Avec All That Glue, les Sleaford Mods souhaitent présenter leur essence même. Il s'agit d'une rétrospective très personnelle pour le duo britannique qui leur offre une plateforme pour rendre accessible des chansons rares qui ne sont même pas présentes sur Spotify ou Youtube. A cela, ils ajoutent des titres écrits depuis des années, mais pas encore publiés et qui – selon eux – méritaient de l'être. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les Sleaford Mods, All That Glue est un pot pourri authentique de leur création musicale entre 2013 et 2019.

Si on voulait caractériser les Sleaford Mods en quelques mots, on devrait probablement commencer par l'évident : leur musique est incontestablement politique, et All That Glue ne fait que confirmer ce constat. Avec chaque titre, le groupe montre un doigt d'honneur à la classe politique, aux élites et à la décadence, et dénonce la routine, l'ennui et les injustices de société actuelle.
Ainsi, chômage, alcoolisme et dépression sont les sujets principaux de Jobseeker que l'on peut qualifier comme l'un des rares titres très connus de l'album. L'également emblématique McFlurry s'attaque, quant à lui, à la pop culture et à la musique commerciale qui se consomme comme un dessert glacé d'une chaîne de fast-food américaine.

La musique des Sleaford Mods n'est certainement pas si facile à digérer. Basé sur une recette musicale simple et efficace, le point fort de leurs chansons réside dans les paroles. Avec son accent caractéristique de Nottingham, le duo anglais reflète la société britannique et souhaite donner la parole à la « working class » anglaise. Au niveau du son, Jason Williams et Andrew Fearn puisent leur inspiration dans des genres variés pour un résultat qu'on peut assez difficilement qualifier. C'est un mélange intéressant entre hip-hop et post-punk, électro et punk.
Tout au long de l'album, on constate que le duo reste fidèle à son style. L'enchaînement des titres de différentes époques de leur carrière est réussi et a un caractère presque hypnotique. Le son minimaliste est d'autant plus captivant grâce à une ligne de basse prépondérante, des riffs de guitare assez simples ou des boucles synthétiques, selon les morceaux.

L'ordre quasiment chronologique des titres laisse tout de même entrevoir une certaine évolution du duo. Ainsi, la compilation clôt sur When You Come Up To Me qui se démarque par le simple fait d'être chanté (et non pas parlé) ainsi que par une mélodie plus élaborée. Vu que Williamson avoue n'avoir jamais été à l'aise au chant, cela marque un tournant pour le duo sur leur dernier album studio Eton Alive.
L'authenticité est certainement la première qualité de Williamson et Fearn : ils ne veulent plaire à personne et font ce qu'ils veulent sans compromis. Et c'est ce qui se ressent dans cette compilation riche. Vingt-deux titres dont de nombreuses faces B, ce n'est pas au goût de tout le monde, mais ce sont des titres qui leur tiennent à cœur. Surtout, ceux-ci peuvent facilement paraître longs, tellement les morceaux ont un caractère répétitif. L'auditeur non-averti risque de se lasser de l'agressivité latente, tandis que les fans de jeux de mots et d'allusions culturelles se réjouiront de décortiquer les paroles pour comprendre toutes les subtilités.

Ainsi, All That Glue constitue une belle entrée en la matière pour ceux qui ne les connaissaient pas encore, et offre des pépites rares bien choisies aux fans de longue date. Entre simplicité et colère, entre critique sociale et sarcasme mordant, cette compilation ne laissera pas indifférent.
tracklisting
    01. McFlurry
  • 02. Snake It
  • 03. Fizzy
  • 04. Rich List
  • 05. Jobseeker
  • 06. Jolly Fucker
  • 07. Routine Dean
  • 08. Tied Up In Nottz
  • 09. Big Dream
  • 10. Blog Maggot
  • 11. Tweet Tweet Tweet
  • 12. Tarantula Deadly Cargo
  • 13. Fat Tax
  • 14. Slow One's Bothered
  • 15. Revenue
  • 16. Rochester
  • 17. TCR
  • 18. Reef of Grief
  • 19. B.H.S.
  • 20. Second
  • 21. OBCT
  • 22. When You Come Up To Me
titres conseillés
    -
notes des lecteurs
Du même artiste