logo SOV

Francis Lung

A Selfish Man

Francis Lung - A Selfish Man
Chronique Single/EP
Date de sortie : 16.01.2014
Label :Atelier Ciseaux
35
Rédigé par Amandine, le 20 janvier 2014
Bookmark and Share
Rebondir après avoir pris part à une formation telle que WU LYF, qui avait déchaîné les foules lors de la sortie de son unique album, n'est pas chose aisée et Tom McClung en sait quelque chose.

Si on avait l'impression, lors des derniers concerts de WU LYF, que McClung, caché derrière sa basse, commençait sérieusement à prendre le melon, on en venait presque à être peinés pour lui de le voir revenir aussi brutalement sur scène. Résolu à ne pas baisser les bras, il a vite repris les rênes de sa carrière et on découvrait sa nouvelle formation à l'Espace B fin 2013 ; Los Porcos n'avaient pas relevé le challenge, loin de là. L'idée de la joyeuse bande de fanfarons ne prenant pas, Tom McClung revient donc aux choses sérieuses sous le pseudonyme de Francis Lung.
L'été dernier, il nous présentait Age Limits, qui laissait présager un avenir plus radieux et moins brumeux. Aujourd'hui, c'est avec un single, A Selfish Man, première sortie matérielle, qu'il compte bien convaincre.

Tout débute avec une petite guitare dansante, à cheval entre la classe austère de WU LYF et la folie collective de Los Porcos ; la mélodie accompagne les six minutes trente de A Selfish Man et on semble enfin sentir que McClung officie dans un domaine où il est à l'aise... et ça se sent !
Le deuxième titre, Tsunami Blues (Cause Of Me), est quant à lui bien moins surprenant et intéressant ; guitare/voix posé, il ne présente pas d'intérêt particulier, même s'il est bien mené.

Aujourd'hui, Francis Lung présente un titre convaincant, dans une mouvance qui lui est plus naturelle et innée que ses compositions au sein de Los Porcos. Espérons pour lui que ses efforts porteront et que l'épithète « ex-WU LYF » dont il se voit affublé ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir.
notes des lecteurs
Du même artiste