logo SOV

Mogwai

Interview publiée par Emmanuel Stranadica le 25 février 2013

[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/soundofviolence/public_html/inc/fonctions.php on line 749: simplexml_load_file(): php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Temporary failure in name resolution
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/soundofviolence/public_html/inc/fonctions.php on line 749: simplexml_load_file(http://api.bit.ly/v3/shorten?login=glouf&apiKey=R_3b0811f7566228217810b0c9a6ad914b&uri=https://www.soundofviolence.net/articles/interview/465/mogwai.html&format=xml): failed to open stream: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Temporary failure in name resolution
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/soundofviolence/public_html/inc/fonctions.php on line 749: simplexml_load_file(): I/O warning : failed to load external entity "http://api.bit.ly/v3/shorten?login=glouf&apiKey=R_3b0811f7566228217810b0c9a6ad914b&uri=https://www.soundofviolence.net/articles/interview/465/mogwai.html&format=xml"
Bookmark and Share
En 2006, Mogwai sortaient une première bande son à l’occasion d’un documentaire consacré au footballeur Zinedine Zidane. Sept ans plus tard, les écossais composent la bande originale de la série française Les Revevants. Retour sur celle-ci en compagnie de leur leader, Stuart Braithwaite.

Comment la collaboration a-t-elle pu survenir entre la série Les Revenants et Mogwai ?

Très simplement. Les créateurs nous ont contactés en nous expliquant qu'ils étaient en train de concevoir cette série pour la télévision, en nous racontant un peu l'histoire de celle-ci. Ils sont très fans de notre musique, et avaient ce désir que ce soit nous qui composions la bande son. Nous étions très intrigués par la teneur de l'histoire et nous avons appréciés Fabrice Gobert et son équipe. Le fait qu'il ait déjà travaillé avec Sonic Youth nous a aussi confortés dans l'idée que nous devions travailler sur ce projet.

Vous n'aviez jamais été en contact auparavant ?

Non, nous ne les connaissions pas du tout.

Combien de temps avez-vous consacré à l'écriture de la bande originale de la série et l'enregistrement de celle-ci ?

Ça a pris pas mal de temps pour la composer. Ils nous ont approchés il y a un an de cela, peut-être même un peu plus longtemps. Ils nous ont adressé le script ainsi que quelques photos. En retour de cela nous leur avons envoyé la musique. Je dirai que pour concevoir ce disque nous avons eu besoin de neuf mois. Pour l'enregistrer, nous sommes restés six semaines en studio.

Concernant l'écriture de cette bande originale, étiez-vous totalement libres ou deviez-vous suivre quelques indications ?

A mon sens, nous étions complètement libres de composer comme bon nous semblait. Cependant, ils nous avaient précisé de tenir compte de moments clés dans la série afin de pouvoir exploiter notre musique, notamment sur les réactions des personnages ou l'atmosphère de certaines scènes. Ils nous ont d'ailleurs demandé de revoir certaines plages musicales car ce que nous leur avions adressé dans un premier temps ne pouvait pas fonctionner comme ils l'avaient espéré. Mais globalement, nous avons eu carte blanche dans la quasi-totalité de nos compositions. Chaque membre du groupe expérimentait des idées et ce fut vraiment très intéressant pour chacun d'entre nous de travailler de la sorte.

Quelle a été la principale différence entre la conception de la bande originale du film dédié à Zidane et celle des Revenants, si toutefois il y en a une ?

Je pense que dans le cas des revenants nous avons davantage suivi un processus. Certaines chansons se devaient d'apparaître à certains moments. Pour Zidane, nous étions entièrement libres. Nous étions plus jeunes aussi. Nous l'avons composée comme si nous nous étions retrouvés devant un tableau blanc. Le fait que ce soit une série conçue pour la télévision nous a obligés à suivre une certaine ligne directrice et non pas simplement composer des morceaux qui figureraient sur un disque. Nous avons voulu concevoir un disque cohérent.

Vous disposiez du script de la série mais vous n'aviez pas d'extraits vidéos pour vous inspirer ?

Non, car ils n'avaient pas commencé à tourner, ils attendaient notre musique pour pouvoir démarrer.

Avez-vous vu la série ou tout au moins des extraits et comment avez-vous réagi en découvrant votre musique accolée aux images ?

Nous étions très contents de découvrir un tel résultat. Je dirai même que nous étions fiers car la musique se marie assez bien avec certaines scènes.

Mogwai est un groupe qui compose la plupart du temps de longs instrumentaux. Dans le cadre de l'écriture de la musique pour cette série, avez-vous du vous censurer ? Etait-il facile de vous contenir pour composer des morceaux plus courts ?

Ça a été une expérience que je qualifierai de différente. Je ne peux pas dire que ça a été plus facile ou plus difficile que d'accoutumée, c'était simplement différent.

Pourriez-vous de nouveau travailler de la sorte de nouveau dans le futur ?

Nous allons probablement remixer ces petites plages musicales que nous avons composées pour la bande son des Revenants. Pour nous c'était un challenge très intéressant de collaborer avec la série mais il est plus probable que nous retravaillons d'une manière qui nous correspond plus exactement pour notre prochain disque.

Le piano/clavier est omniprésent sur la bande son. Vous avez un petit peu mis les guitares de côté pour ce disque. Encore une fois était-ce facile pour vous de travailler de la sorte ?

Ce fut assez pratique. John Cummings s'est énormément investi dans cette bande son. Il a beaucoup travaillé avec des claviers et laissé les guitares de côté. Peut-être qu'inconsciemment nous nous sommes laissés guider par la musique que l'on peut entendre dans les films de John Carpenter. Ceci expliquant cela.

La bande originale contient une reprise de What Are They Doing In Heaven Today? très différente des chansons habituelles de Mogwai. Tu peux nous en dire un peu plus ?

Nous avons écrit beaucoup de petits instrumentaux pour cette bande originale, mais c'est vrai que nous nous étions aussi amusés à reprendre ce vieux morceau de blues, juste pour notre plaisir. Et nous avons adressé à l'équipe de Fabrice Gobert cette version ainsi que les instrumentaux. Ils l'ont beaucoup aimée et ont décidé de l'inclure dans la série.

C'est toi qui chante ?

Oui c'est moi.

Les titres des morceaux de la bande originale ne semblent pas avoir un rapport direct avec la série. C'est volontaire ?

En fait, comme nous avons composé la musique avant que la série soit prête, nous avons attribué des titres aux morceaux d'une manière aléatoire. Il ne faut pas chercher à comprendre quoi que ce soit.

Avez-vous utilisé des morceaux ou des parties de morceaux qui étaient déjà dans vos tiroirs pour cette bande originale ou tous les enregistrements ont-ils été exclusivement composés pour Les Revenants ?

Je ne peux que répondre pour moi. A mon niveau, toutes mes compositions ont été écrites pour la série. Nous avons été assez longtemps en tournée avant d'enregistrer cette bande originale. Nous ne composons pas pendant nos tournées. Alors, même si je ne peux pas le confirmer, tout a sûrement été composé exclusivement pour ce disque par l'ensemble du groupe.

Peut-on espérer des concerts exclusivement consacrés à une version live des morceaux des revenants ?

Nous n'avons pas discuté de ça. Mais pourquoi pas ? Si notre public est vraiment demandeur, ça pourrait bien se faire. Mais pour le moment, ce n'est pas à l'ordre du jour.

Tu penses que faire une session live de cette bande originale serait simple ou plutôt un exercice compliqué ?

Nous allons faire une session radio la semaine prochaine pour la BBC6. Nous n'avons pas encore répété. Je pourrai te dire dans une semaine si c'était compliqué ou pas (rires). Mais je pense que ça va bien se passer.

On trouve des versions différentes des chansons de la bande originale sur l'EP sorti en décembre. Est-ce que cela signifie que vous avez beaucoup d'inédits en réserve ?

Oh oui, nous en avons des tonnes. Il y a d'ailleurs des morceaux, des petites pièces musicales qui figurent dans la série mais qui ne sont pas sur le disque.

L'année dernière, vous aviez évoqué votre travail sur la bande son d'un documentaire consacré à la rivière Hudson aux Etats-Unis. Est-ce un projet qui a été abandonné ?

Non, ce n'est pas abandonné. Je n'ai pas vraiment de nouvelles en ce sens, mais je crois bien que ça finira par sortir un jour.

Peut-on aussi espérer cette année la sortie de l'édition deluxe de Come On Die Young ?

Nous avons une réunion à ce propos la semaine prochaine. Ça sortira bien cette année.

Quels sont les projets à venir pour Mogwai ? :

Nous allons commencer un nouvel album. Nous allons également préparer la bande originale de la seconde saison des Revenants. Pour le Disquaire Day, il y aura un maxi de remixes de morceaux de la série, dont un par Aidan Moffat, ainsi qu'un remixe d'une chanson d'Aidan par moi. Un beau programme, je trouve.